Nouvelle
Salus Gallexier
Salus Gallexier

Salus Gallexier

Prix régulier $33.39

La sensation que nous éprouvons quand notre estomac gargouille et qui nous indique que nous avons faim provient de l’augmentation de la production d’acide gastrique et de la sécrétion des enzymes digestives du pancréas1.

Taille
  • 250 ml
  • 500 ml
Quantité

La faim peut être provoquée par l’hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang), mais elle peut également être déclenchée par le fait de voir, de sentir ou de goûter de la nourriture2. Une fois la nourriture dans l’estomac, la bile et d’autres enzymes digestives sont sécrétées par le foie et la vésicule biliaire afin de continuer à décomposer notre repas1. C’est un système remarquable : la présence de nourriture est l’élément déclencheur de l’acide et des enzymes dont nous avons besoin pour digérer convenablement un repas.

La façon dont notre estomac décompose la nourriture influence profondément notre système digestif. Si nous mangeons un repas sans avoir assez d’acide gastrique, de bile ou d’enzymes, nous ne pouvons pas décomposer correctement la nourriture. Trois types de troubles digestifs peuvent alors survenir :
1. Irritation de l’estomac : brûlures d’estomac, nausées, sensation de plénitude gastrique3.
2. Irritation de l’intestin : des particules de nourriture plus grosses qu’il ne faudrait entraînent de l’eau dans l’intestin et suralimentent les bactéries qui y prolifèrent. Cela peut causer des crampes, des gaz, des ballonnements, des douleurs abdominales et des selles irrégulières4.
3. Absorption des nutriments diminuée : il est difficile pour le corps d’absorber des vitamines et des minéraux à partir d’aliments mal décomposés3, 5. Tous les aspects de notre santé globale peuvent en être affectés, les symptômes les plus courants étant un système immunitaire faible, de la confusion et de la fatigue.

De nombreux facteurs peuvent réduire la production d’acide gastrique, de bile et d’enzymes, notamment la prise régulière de médicaments bloquant la production d’acide gastrique5, certaines maladies du foie ou de la vésicule biliaire6 et la diminution naturelle de la production d’acide gastrique avec l’âge7. Certaines personnes connaissent également une perte d’appétit ou des difficultés à reconnaître les signaux de faim à force de manger alors qu’elles n’ont pas faim8.

Les plantes amères peuvent être utiles chez les personnes souffrant des symptômes suivants :


• Indigestions, ballonnements, gaz, crampes
• Selles irrégulières
• Nausées, brûlures d’estomac ou maux de ventre
• Faible acidité gastrique, généralement due à l’âge
• Envies incontrôlables de sucre
• Foie paresseux, maladie du foie ou personnes suivant un régime détox
• Faible appétit ou difficultés à reconnaître les signaux de faim

Les conseils de la Dre Hilary pour améliorer sa digestion


Prendre trois respirations profondes avant chaque repas afin de passer du mode « combat ou fuite » à un état de détente régénérateur. Nos organes digestifs fonctionnent mieux lorsque nous sommes détendus.

Savourer son repas! L’odeur et la saveur de la nourriture sont importantes pour stimuler la sécrétion d’acide gastrique et des enzymes digestives. Mangez doucement, mâchez bien et écartez toute distraction pour vous concentrer sur votre repas.

La régularité est essentielle. Essayez de manger vos repas et vos collations aux mêmes heures tous les jours afin que votre corps s’habitue à une routine. À l’idée de chaque repas qui approche, vous devriez ressentir la faim, mais si ce n’est pas le cas, c’est peut-être que vous ingérez de trop grandes quantités de nourriture ou que vous mangez trop souvent.

• S’assurer d’aller complètement à la selle au moins une fois par jour. Le bon fonctionnement du transit intestinal contribue à réguler la digestion dans l’estomac et l’intestin grêle.

Soigner ses intestins! Les indigestions, les crampes, les gaz, les ballonnements et les brûlures d’estomac peuvent être des indicateurs d’un déséquilibre de la flore intestinale. Les aliments amers sont utiles pour favoriser la digestion, mais parfois, un coup de pouce peut être bienvenu pour stimuler son microbiome.

Gallexier contient un mélange synergique de douze plantes qui, combinées, favorisent une bonne digestion.

Normalement, le goût de la nourriture déclenche la sécrétion d’acide gastrique et d’enzymes digestives, mais le fait de consommer des aliments amers provoque une réaction bien plus efficace sur les sécrétions digestives9. Cela peut venir du fait que les aliments amers sont plus susceptibles d’être considérés comme des poisons que d’autres. Nos récepteurs ont donc été conditionnés pour être très sensibles.

Les plantes amères présentes dans Gallexier favorisent la sécrétion naturelle d’acide gastrique, d’enzymes digestives et de bile pour permettre à notre estomac de décomposer correctement tous les aliments que nous ingérons. Ainsi, les brûlures d’estomac, les gaz, les crampes et les ballonnements sont soulagés et le transit intestinal amélioré.

Gallexier contient des plantes qui optimisent la sécrétion de bile par le foie et la vésicule biliaire, favorisant ainsi une détoxication du foie tout en douceur. Ce supplément contient des plantes qui apaisent le tube digestif en travaillant en synergie avec les plantes amères pour réduire les ballonnements et les crampes.

Gallexier contient également des plantes aux vertus anti-inflammatoires pour réparer et protéger l’appareil digestif. Un système digestif sain nous permet d’absorber tous les nutriments dont nous avons besoin pour être en bonne santé

Veuillez installer l'application «examen du produit».

Chaque portion de 5 ml contient

Artichaut (Cynara scolymus), feuille (1:31) 162,4 mg

Pissenlit (Taraxacum officinale), feuille (1:97) 51,5 mg

Gentiane (Gentiane lutea), racine (1:122) 41,1 mg

Curcuma (Curcuma longa), racine (1:170) 29,4 mg

Achilée millefeuille (Achillea millefolium), feuille (1:170) 29,4 mg

Gingembre (Zingiber officinale), rhizome (1:249) 20,1 mg

Camomille (Matricaria recutita), fleur (1:270) 18,5 mg

Fenouil amer (Foeniculum vulgare), graines (1:270) 18,5 mg

Orange amère (Citrus aurantium), écorce (1:331) 15,1 mg

Chardon béni (Cnicus benedictus), parties aériennes (1:543) 9,2 mg

Cardamome (Elettaria cardamomum), graines (1:1316) 3,8 mg

Ményanthe (Ményanthes trifoliata), feuille (1:1316) 3,8 mg

Végétalien | Sans gluten | Sans levure | Sans produits laitiers | Cacher

Ingrédients non médicinaux : fructose, acide lactique et eau

Gallexier est un mélange synergique de douze plantes qui favorisent une bonne digestion. Le goût amer de Gallexier envoie un puissant signal qui stimule la sécrétion d’acide gastrique et d’enzymes digestives, nous permettant ainsi de mieux décomposer la nourriture1, 2, 12. Gallexier contient des plantes qui aident le foie en stimulant la sécrétion de bile afin de favoriser la digestion et la détoxication hépatique10, 11, 13. Gallexier est également composé de plantes antispasmodiques pour apaiser les crampes et les inconforts14, 16, 17, 19, et anti-inflammatoires pour réparer et protéger l’appareil digestif13, 14, 15, 18.

Gallexier contribue à restaurer la fonction digestive naturelle du corps, soulageant ainsi les symptômes de l’indigestion et favorisant l’absorption des nutriments nécessaires à la santé générale.

Artichaut (Cynara scolymus), feuille (1:31)

• Protège le foie et améliore le flux biliaire10

• Améliore la décomposition des graisses pour favoriser la digestion10

Pissenlit (Taraxacum officinale), feuille (1:97)

• Diurétique, contribue à diminuer la rétention d’eau et à soulager les ballonnements11

• Augmente le flux de bile produit par le foie, ce qui favorise l’élimination des toxines et abaisse le taux de cholestérol11

Gentiane (Gentiane lutea), racine (1:122)

• Augmente la sécrétion d’acide gastrique et d’enzymes digestives pour favoriser la décomposition des aliments12

• Soulage les brûlures d’estomac, les symptômes de l’indigestion et les ballonnements chez les personnes ayant une faible acidité gastrique12

Curcuma (Curcuma longa), racine (1:170)

• Améliore la fonction enzymatique du foie et contribue à sa détoxication13

• Ses propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes réparent l’appareil digestif et le protègent13

Achilée millefeuille (Achillea millefolium), parties aériennes (1:170)

• Calme les crampes et les symptômes de l’indigestion, et réduit les gaz et les ballonnements14

• Ses propriétés anti-inflammatoires réparent l’appareil digestif et le protègent14

Gingembre (Zingiber officinale), rhizome (1:249)

• Diminue les nausées et stimule la digestion15

• Ses propriétés anti-inflammatoires réparent l’appareil digestif et le protègent15

Camomille (Matricaria recutita), fleur (1:270)

• Apaise l’estomac et les crampes de l’appareil digestif16

Fenouil amer (Foeniculum vulgare), graines (1:270)

• Augmente la sécrétion d’acide gastrique et des enzymes digestives pour favoriser la décomposition des aliments17

• Calme les crampes et les symptômes de l’indigestion, et réduit les gaz et les ballonnements17

Orange amère (Citrus aurantium), écorce (1:331)

• Augmente la production de muqueuse gastrique afin de réparer et de protéger les parois de l’estomac18

Chardon béni (Cnicus benedictus), parties aériennes (1:543)

• Augmente la sécrétion d’acide gastrique et d’enzymes digestives pour favoriser la décomposition des aliments12

Cardamome (Elettaria cardamomum), graines (1:1316)

• Calme les crampes et les symptômes de l’indigestion, et réduit les gaz et les ballonnements19

Ményanthe (Ményanthes trifoliata), feuille (1:1316)

• Augmente la sécrétion d’acide gastrique et d’enzymes digestives pour favoriser la décomposition des aliments12

Adultes : bien agiter le flacon avant utilisation. 4 cuillères à thé (20 ml) par jour, 15 minutes à 1 heure avant les repas.

Consultez un professionnel de santé si vous souffrez de calculs biliaires, d’hyperacidité gastrique, ou si vous prenez des médicaments antiplaquettaires ou des fluidifiants sanguins.

Consultez un professionnel de santé si les symptômes persistent ou s’aggravent, ou en cas d’utilisation consécutive pendant plus de 2 semaines.

Ne pas utiliser en cas d’allergie aux plantes de la famille des Astéracées/Composacées/Marguerites/Apiacées/Carottes. Contre-indiqué en cas de troubles du foie ou de la vésicule biliaire, d’occlusion intestinale, d’obstruction des voies biliaires, d’irritation sévère de l’estomac, d’inflammation, et d’ulcères gastriques ou duodénaux. Cesser l’utilisation en cas d’apparition de symptômes de troubles du foie.

Une hypersensibilité peut survenir. Si c’est le cas, cesser l’utilisation. Ce produit peut causer des maux de tête chez certaines personnes.

Ne pas utiliser si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou si vous prévoyez une grossesse. Tenir hors de la portée des enfants.

  1. Patricia JJ, Dhamoon AS. Physiology, Digestion. [Updated 2020 Sep 18]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2020 Jan-.
  2. Feldman M, Richardson CT. Role of thought, sight, smell, and taste of food in the cephalic phase of gastric acid secretion in humans. Gastroenterology. 1986;90(2):428-33.
  3. Hasler WL. Gas and Bloating. Gastroenterol Hepatol (N Y). 2006;2(9):654-662.
  4. Cavalcoli F, Zilli A, Conte D, Massironi S. Micronutrient deficiencies in patients with chronic atrophic autoimmune gastritis: A review. World J Gastroenterol. 2017;23(4):563-572.
  5. Scarpignato C, Gatta L, Zullo A, Blandizzi C. Effective and safe proton pump inhibitor therapy in acid-related diseases - A position paper addressing benefits and potential harms of acid suppression. BMC Med. 2016;14(1):179.
  6. Plauth M, Bernal W, Dasarathy S, et al. ESPEN guideline on clinical nutrition in liver disease. Clin Nutr. 2019;38(2):485-521.
  7. Rémond D, Shahar DR, Gille D, et al. Understanding the gastrointestinal tract of the elderly to develop dietary solutions that prevent malnutrition. Oncotarget. 2015;6(16):13858-98.
  8. Davis J et al. Hunger, ghrelin and the gut.Brain Research. 2018;1693(Pt B):154-158.
  9. Witt M. Anatomy and development of the human taste system. Handb Clin Neurol. 2019;164:147-171.
  10. Panahi Y, Kianpour P, Mohtashami R, et al. Efficacy of artichoke leaf extract in non-alcoholic fatty liver disease: A pilot double-blind randomized controlled trial. Phytother Res. 2018 Jul;32(7):1382-1387.
  11. Choi UK, Lee OH, Yim JH, et al. Hypolipidemic and antioxidant effects of dandelion (Taraxacum officinale) root and leaf on cholesterol-fed rabbits. Int J Mol Sci. 2010;11(1):67–78.
  12. McMullen MK, Whitehouse JM, Towell A. Bitters: Time for a New Paradigm. Evid Based Complement Alternat Med. 2015;2015:670504.
  1. Muhammad I, Wang H, Sun X, et al. Dual role of dietary curcumin through attenuating AFB1-induced oxidative stress and liver injury via modulating liver phase-I and phase-II enzymes involved in AFB1Bioactivation and Detoxification. Front Pharmacol.2018;9:554.
  1. Saeidnia S, Gohari A, Mokhber-Dezfuli N, Kiuchi F. A review on phytochemistry and medicinal properties of the genus Achillea. Daru. 2011;19(3):173-186.
  2. Lete I, Allué J. The effectiveness of ginger in the prevention of nausea and vomiting during pregnancy and cIntegr Med Insights. 2016;11:11-17.
  3. Miraj S, Alesaeidi S. A systematic review study of therapeutic effects of Matricaria recuitta chamomile (chamomile). Electron Physician. 2016;8(9):3024-3031.
  4. Badgujar SB, Patel VV, Bandivdekar AH. Foeniculum vulgare Mill: a review of its botany, phytochemistry, pharmacology, contemporary application, andtoxicology.Biomed Res Int. 2014;2014:842674.
  5. Suntar I, Khan H, Patel S, Celano R, Rastrelli L. An Overview on Citrus aurantium: Its Functions as Food Ingredient and Therapeutic Agent. Oxid Med Cell Longev. 2018;2018:7864269.
  6. Babaeian M, Naseri M, Kamalinejad M, et al. Herbal Remedies for Functional Dyspepsia and Traditional Iranian Medicine Perspective. Iran Red Crescent Med J. 2015;17(11):e20741.
Taille 250 ml 500 ml
Sale

Unavailable

Sold Out