Nouvelle
Salus Manna‐Fig‐Syrup 200ml

Salus Manna‐Fig‐Syrup 200ml

Prix régulier $19.99

Le côlon étant chargé d’éliminer les déchets nocifs de l’organisme, il est essentiel que le transit intestinal fonctionne correctement si l’on veut maintenir un bon état de santé général.

Quantité

Pour favoriser le bien-être intestinal, il est recommandé d’aller complètement à la selle au moins une fois par jour. Si vos selles sont peu fréquentes, difficiles à passer, ou que vous ne parvenez pas à les évacuer en une seule fois, vous souffrez probablement de constipation.

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de la constipation. Parmi les plus communs, on retrouve la déshydratation, l’inflammation du côlon, un déséquilibre de la flore intestinale, le stress, une alimentation pauvre en fibres ou un métabolisme lent.

L’élimination incomplète des déchets de notre corps peut être à l’origine d’une auto-intoxication, soit la réabsorption des métabolites du côlon menant à une accumulation des toxines dans le corps. Ce trouble peut provoquer des symptômes comme de la fatigue, de la confusion, des baisses de moral, des problèmes hormonaux, de l’acné, des douleurs, ou encore des ballonnements.

Le Sirop de figue et de manne est un laxatif léger qui offre une solution efficace à la constipation occasionnelle. Les figues sont traditionnellement utilisées pour favoriser le bon fonctionnement du transit intestinal. La manne de frêne, quant à elle, ramollit les selles afin de soulager les douleurs liées à la constipation1.

Le Sirop de figue et de manne biologique est fabriqué à partir de figues et de manne de frêne à fleurs fraîches et biologiques, pressées et embouteillées dans les deux à trois heures suivant la récolte. Sans gluten, il convient aux végétaliens et ne contient ni agents de conservation ni alcool.

Le Sirop de figue et de manne constitue également une excellente source de nutriments tels que le calcium et le magnésium, mais aussi d’antioxydants comme la vitamine A et les anthocyanes2, 3. Les antioxydants qu’il contient sont bénéfiques, car ils contribuent à réparer et à protéger les tissus des dommages pouvant être causés par la constipation.

Le Sirop de figue et de manne favorise le bon fonctionnement du transit intestinal en douceur pour une santé digestive optimale.

Veuillez installer l'application «examen du produit».

Une portion de 5 ml de produit contient

Figue (Ficus carica) 1:2,44                                5 g

Manne de frêne (Fraxinus ornus)                       0,725 g

Ingrédients non médicinaux : sucrose, acide tartrique

Végétalien | Sans gluten | Ne contient pas d’allergènes prioritaires

Figue (Ficus carica)

• Source de nutriments, tels que le calcium et le magnésium2

• Source d’antioxydants pour réparer et protéger les tissus des dommages3

• Traditionnellement employée pour favoriser le transit intestinal

Manne de frêne (Fraxinus ornus)

• Source d’antioxydants pour réparer et protéger les tissus des dommages1

• Ramollit les selles afin d’atténuer les douleurs et de favoriser le transit intestinal1

Une évacuation des selles régulière permet au corps d’éliminer les toxines et les déchets correctement. Si les selles sont peu fréquentes, difficiles à passer ou à l’évacuation incomplète, cette élimination est alors impossible. Cela peut causer de la fatigue, un dérèglement hormonal, l’apparition d’acné, des douleurs, des ballonnements, et des inflammations.

Parfois, un petit coup de pouce est nécessaire pour faciliter l’évacuation quotidienne, saine et complète des selles. Le Sirop de figues et de manne est un laxatif doux qui aide à soulager la constipation occasionnelle et contient des antioxydants pour une meilleure santé digestive1, 2, 3.

Les conseils de la Dre Hilary pour améliorer la santé de son côlon

Boire plus d’eau : la quantité d’eau dont chaque personne a besoin n’est pas une science exacte, mais il est conseillé d’en boire au moins deux litres par jour. Si vous oubliez de boire de l’eau, programmez-vous des rappels toutes les heures, jusqu’à ce que cela devienne un automatisme.

Augmenter sa consommation de fibres : nos besoins quotidiens en fibres sont de 25 g pour les femmes et de 38 g pour les hommes. Parmi les aliments riches en fibres, on retrouve les graines de chia et de lin, les céréales complètes comme le riz complet, le quinoa et l’avoine, les légumineuses comme les haricots et les pois chiches, et les légumes comme l’avocat, le brocoli, la betterave, l’artichaut et les légumes-feuilles vert foncé.

Faire de l’exercice : l’activité physique aide à prévenir et à soulager la constipation, car elle favorise les contractions naturelles des intestins et fait baisser la quantité d’eau puisée dans les selles par le corps. Ainsi, elle contribue à ramollir les selles et à faciliter leur évacuation. Une activité physique légère, comme 20 minutes de marche quotidiennes, suffit à améliorer la digestion.

Gérer son stress : lorsque nous sommes stressés, notre système nerveux se trouve dans un état « de combat ou de fuite » : notre corps réagit en dirigeant le débit sanguin vers les organes vitaux (notamment le cœur et les poumons) et les grands muscles, ce qui favorise l’indigestion et la constipation. Lorsque nous sommes sereins, notre corps passe à un état de détente régénérateur et dirige le débit sanguin vers le système digestif afin d’assurer une bonne digestion. La méditation, la respiration profonde et un sommeil de qualité sont des manières efficaces de gérer le stress et d’avoir une meilleure digestion.

Traiter la cause : la constipation peut être causée par de l’hypothyroïdie, alors si vous souffrez fréquemment de constipation, il est important d’effectuer un bilan thyroïdien. Chez certaines personnes, une alimentation dite inflammatoire (gluten, produits laitiers, etc.) ou un déséquilibre de la flore intestinale peuvent également augmenter les risques de constipation.

Adultes : un demi-bouchon (10 ml) 3 à 4 fois par jour, ou conformément aux recommandations de votre médecin.

Enfants : un quart de bouchon (5 ml) une fois par jour, ou conformément aux recommandations de votre médecin.

Consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation si vous êtes enceinte ou allaitez. Consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation si vous prenez des diurétiques thiazidiques, des corticostéroïdes, de la racine de réglisse, ou tout autre médicament ou produit de santé susceptible d’aggraver un déséquilibre électrolytique. Consulter un professionnel de la santé si vous souffrez de problèmes de reins, d’un fécalome ou de symptômes tels que des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, ou de la fièvre, ou si vous prenez des médicaments pour le cœur tels que des glycosides cardiaques ou des antiarythmisants.

Consulter un professionnel de la santé si les symptômes persistent ou s’aggravent ou si l’effet laxatif ne survient pas dans les 7 jours suivant la prise.

Réduire la dose ou cesser l’emploi en cas de douleurs abdominales, de crampes ou de diarrhée. Peut provoquer des nausées, des flatulences ou un inconfort intestinal.

Peut provoquer des nausées, des flatulences ou un inconfort intestinal. Consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation si vous souffrez de problèmes de reins, de fécalome ou de symptômes tels que des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements ou de la fièvre, ou si vous avez des douleurs au ventre, des crampes, des spasmes et/ou la diarrhée.

Contre‐indiqué en cas d’occlusion intestinale ou d’iléus. Contre‐indiqué en présence de constrictions anormales du tube digestif, d’occlusion intestinale potentielle ou existante, d’intestin atone, d’appendicite, de maladie inflammatoire du côlon telle que la maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique, de douleur abdominale d’origine inconnue, de saignements rectaux non diagnostiqués, de déshydratation sévère avec pertes d’eau ou d’électrolytes.

Une hypersensibilité (telle qu’une allergie) peut survenir. Si c’est le cas, cesser l’utilisation.

Tenir hors de la portée des enfants.

  1. Guarcello R, et al. Insights into the cultivable microbial ecology of “Manna” ash products extracted from fraxinus angustifolia (Oleaceae) trees in Sicily, Italy. Front Microbiol. 2019;10:984.
  2. Vinson JA, Zubik L, Bose P, Samman N, Proch J. Dried fruits: excellent in vitro and in vivo antioxidants. Journal of the American College of Nutrition. 2005;24(1):44.
  3. Solomon A, et al. Antioxidant activities and anthocyanin content of fresh fruits of common fig (Ficus carica ) Journal of Agricultural and FoodChemistry.2006;54(20):7717–7723.
Sale

Unavailable

Sold Out