L-glutamine

  • La L-glutamine est le composant de base le plus abondant de la muqueuse intestinale, qui favorise la reconstruction et le maintien de la paroi intestinale [2].
  • Réduit l’inflammation du tube digestif en ciblant l’élément inflammatoire des affections digestives auto‐immunes telles que la maladie cœliaque, la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique afin d’en améliorer les symptômes [2].

N‐acétylglucosamine (N‐acétyl‐bêta‐D‐glucosamine)

  • Augmente la libération des médiateurs qui reconstituent la structure de la paroi intestinale [3].
  • Augmente la circulation sanguine vers le tube digestif, ce qui apporte de l’oxygène et des nutriments pour contribuer à la réparation et au maintien du tractus intestinal [3].

Guimauve (Althaea officinalis), racine, extrait 10:1

  • Apaise la muqueuse intestinale afin de réduire les symptômes liés à la gastrite, aux troubles digestifs et au SCI [4].
  • A une action anti‐inflammatoire qui protège la muqueuse intestinale contre les dommages dus à l’inflammation [5].

Aloès ordinaire (Aloe barbadensis), gel de feuilles, extrait 200:1

  • Son action antioxydante et anti‐inflammatoire protège la muqueuse intestinale et répare les dommages infligés par l’inflammation [6].
  • Il est métabolisé par les bonnes bactéries intestinales pour renforcer le microbiome [6].

Orme rouge (Ulmus rubra), partie intérieure d’écorce de tige

  • Apaise la muqueuse intestinale afin de réduire les symptômes liés à la gastrite, aux troubles digestifs et au SCI [7].
  • Son action antioxydante et anti-inflammatoire répare les dommages infligés à la muqueuse intestinale et conduit à l’amélioration des symptômes chez les personnes souffrant de MICI [7], [8].

Lactobacillus acidophilus, cellule entière LA‐14

  • Colonise l’intestin grêle afin de soutenir la santé du microbiome intestinal et de le protéger contre la prolifération de bactéries nocives dans le tube digestif [9].
  • Contribue à influencer positivement l’équilibre du système immunitaire (modulation) [9], [10].

Bifidobacterium animalis subsp. lactis, cellule entière BI‐04

  • Colonise le gros intestin afin de soutenir la santé du microbiome intestinal et de le protéger contre la prolifération de bactéries nocives dans le tube digestif [10].
  • Réduit les symptômes de ballonnements, d’inconfort intestinal et de transit irrégulier chez les personnes souffrant du SCI [10, 11].
Sale

Unavailable

Sold Out

French
French