CHOLESTO-LESS

CHOLESTO-LESS

Prix régulier $46.99

CHOLESTO-LESS contribue à votre santé cardiovasculaire en faisant baisser le taux de cholestérol total et le taux de « mauvais cholestérol » (cholestérol LDL) dans le sang et en maintenant des taux de cholestérol adéquats.

Contenance
  • 60 gélules souples
  • dummy
Quantité

 Le cholestérol est souvent perçu comme néfaste, mais, en réalité, une certaine quantité est nécessaire au bon fonctionnement de notre corps. En effet, on le retrouve partout : le cholestérol est la composante de base des parois cellulaires, mais aussi des principales hormones telles que l’œstrogène, la testostérone et le cortisol. Il est nécessaire à la production de vitamine D, dont nous avons besoin pour avoir des os solides. La bile, qui a pour fonction de décomposer et de nous aider à digérer les graisses provenant de la nourriture, est également composée en grande partie de cholestérol.

Cependant, l’alimentation typique en Amérique du Nord contient de trop nombreux aliments qui contribuent à l’augmentation des taux de cholestérol, bien au-delà des besoins de notre corps.
Le surplus de cholestérol total et le cholestérol LDL (connu sous le nom de « mauvais cholestérol ») se déposent alors sur les parois internes des vaisseaux sanguins et entraînent leur rétrécissement.
Résultat : l’oxygène et les nutriments ont du mal à atteindre les organes vitaux. Plus dangereux encore, un rétrécissement des vaisseaux sanguins peut empêcher l’oxygène d’arriver jusqu’au cœur ou au cerveau, augmentant ainsi les risques de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral (AVC) [1].

Un taux de cholestérol élevé peut s’apparenter à des travaux sur une autoroute très fréquentée : les voies sont rétrécies, ce qui ralentit la circulation.
Si toutes les voies de l’autoroute se trouvent fermées à cause des travaux, nous ne pouvons pas atteindre notre destination, et les conséquences peuvent être fâcheuses.
C’est ce qui se passe lorsque le cholestérol rétrécit nos vaisseaux sanguins et bloque le débit sanguin vers les principaux organes : l’oxygène et les nutriments ne peuvent arriver à destination, ce qui finit par endommager les organes et les tissus.

Les risques de maladies cardiovasculaires et d’accident vasculaire cérébral peuvent être réduits directement par la diminution du taux de cholestérol total et de « mauvais cholestérol » (cholestérol LDL), ainsi que par l’augmentation du taux de « bon cholestérol » (ou cholestérol HDL). Il est donc essentiel de surveiller son taux de cholestérol [1].

CHOLESTO-LESS est formulé pour faire baisser le cholestérol total et le mauvais cholestérol, tout en augmentant le bon cholestérol, vous aidant ainsi à maintenir des taux de cholestérol adéquats. Il soutient également la santé cardiovasculaire globale grâce au puissant antioxydant qu’il contient, l’ubiquinol (CoQ10 active). Des taux de cholestérol adéquats favorisent la santé cardiovasculaire, car ils aident à prévenir, entre autres, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC), qui peuvent être mortels.

Les conseils de la Dre Hilary : changer ses habitudes pour réduire son cholestérol

Aliments à privilégier pour diminuer le taux de cholestérol : mettez en place une alimentation riche en fibres constituée de légumes, de fruits, de poisson, de volaille maigre, de légumineuses, de céréales complètes, de noix et d’huile d’olive [7].
Aliments à éviter
Les gras trans :
ces graisses d’origine artificielle sont néfastes pour l’organisme. On ne les retrouve pas au naturel. On les trouve dans de nombreux produits emballés et aliments frits. Les gras trans sont en grande partie responsables de l’augmentation du mauvais cholestérol et de la réduction du bon cholestérol. Il vaut mieux les éviter totalement.
Les graisses saturées : présentes naturellement dans les aliments, ces graisses sont bonnes pour la santé à faible dose, mais contribuent à des taux élevés de cholestérol si on les consomme en trop grandes quantités. On les trouve par exemple dans la viande rouge, les produits laitiers, la noix de coco, l’avocat et les noix. Essayez de maintenir votre consommation de graisses saturées à un maximum de 6 % de votre apport quotidien en calories. Cela équivaut à environ 13 g par jour dans le cadre d’une alimentation normale (2000 kcal par jour) [8].
Les sucres : il existe une corrélation entre l’apport en sucre ajouté et l’augmentation du cholestérol total, du cholestérol LDL et des risques de maladie cardiaque [9].
Il est donc recommandé de consommer le moins de sucre possible, en ne dépassant pas 25 g par jour. Lire les étiquettes nutritionnelles et éviter les boissons et les collations sucrées reste le meilleur moyen de limiter sa consommation de sucre.
On peut consommer avec modération des aliments qui contiennent du cholestérol. Par exemple, les œufs sont une bonne source de nutriments et de protéines. Il est cependant recommandé d’en manger au maximum 7 par semaine afin de maintenir des taux de cholestérol adéquats.

Maintenir son poids santé :
une activité physique régulière et une alimentation équilibrée sont essentielles pour maintenir son poids santé, qui est directement lié à l’amélioration des taux de cholestérol.
Faire de l’exercice :
pratiquer une activité aérobique pendant au moins 150 minutes par semaine est la meilleure façon d’augmenter son taux de « bon cholestérol » (HDL) et de réduire son taux de « mauvais cholestérol » (LDL) [10].
Arrêter de fumer :
la cigarette constitue l’un des facteurs de risque principaux dans le développement d’une maladie cardiaque. Lorsqu’elle est associée à des taux élevés de cholestérol, le risque de maladie cardiaque est encore plus important que lorsque ces facteurs de risque sont présents individuellement [11].
Faire des analyses en laboratoire :
nous vous recommandons d’effectuer un bilan lipidique dans le cadre de votre bilan sanguin annuel, et ce dès 18 ans pour avoir un point de comparaison.

Lorsqu’il est présent en quantité adéquate, le cholestérol permet à notre corps de fonctionner correctement. Cependant, de nombreux régimes alimentaires contiennent trop d’aliments qui contribuent à l’augmentation des taux de cholestérol, bien au-delà des besoins de notre corps.

    Veuillez installer l'application «examen du produit».

    Chaque gélule souple contient :

    Esters de stérols végétaux (Helianthus annuus - des graines) 90 % de bêta‐sitostérol, de campestérol et de stigmastérol combines 412,35 mg

    Extrait de levure de riz rouge (Monascus purpurea — Oryza sativa fermenté, Monascus purpurea — entier) 125 mg

    Ubiquinol (CoQ10 active) sous forme de Kaneka Q+ 25 mg

    Ingrédients non médicinaux : enveloppe de la gélule en gélatine de poisson (gélatine de poisson, glycérine, eau purifiée, poudre de caroube), huile d’olive extra-vierge, lécithine de tournesol, concentré de tocophérols (mélange)

    Principaux allergènes : ce produit contient du poisson.

    Healthology n’utilise pas d’ingrédients génétiquement modifiés. Tous les ingrédients sont garantis SANS OGM.

    Esters de stérols végétaux (90 % de bêta‐sitostérol, de campestérol et de stigmastérol combinés)

    • Comme les esters de stérols végétaux ont une structure semblable à celle du cholestérol, ils rivalisent avec ce dernier, présent dans les aliments et dans la bile, et bloquent environ 50 % de son absorption [2]. Cette action compétitive réduit d’environ 10 % le mauvais cholestérol et le cholestérol total sans faire baisser le taux de bon cholestérol dans l’organisme.
    • Même une alimentation saine ne fournit pas assez d’esters de stérols végétaux pour abaisser le cholestérol, ce qui rend nécessaire la prise d’un supplément pour atteindre des doses adéquates à cet effet [2].

    Extrait de levure de riz rouge (Monascus purpurea – Oryza sativa fermenté, Monascus purpurea – entier)

    • Agit de façon semblable aux médicaments hypocholestérolémiants nommés statines, mais comporte un risque plus faible d’effets secondaires [3].
    • Inhibe la production de cholestérol par le foie, ce qui abaisse d’environ 10 % le taux de cholestérol total et d’environ 17 % celui de mauvais cholestérol (LDL) [4].
    • Diminue considérablement la possibilité que des événements cardiaques mortels et non mortels surviennent [4].

    Ubiquinol (CoQ10 active) sous forme de Kaneka Q+

    • L’ubiquinol Kaneka Q+ est une forme de CoQ10 entièrement naturelle et fermentée à l’aide de levure qui est plus facilement assimilable et utilisable par notre organisme que la CoQ10 conventionnelle sous forme d’ubiquinone inactive.
    • Un puissant antioxydant qui aide à réparer les dommages infligés aux vaisseaux sanguins par les taux élevés de cholestérol [5].
    • Améliore la tension artérielle et les taux de cholestérol HDL, et réduit les taux de cholestérol total, ce qui réduit le risque de cardiopathies [5, 6].

    Dose recommandée : adultes : deux gélules une fois par jour au cours de n’importe quel repas.

    Durée d’utilisation : pour une utilisation continue au-delà de 24 semaines, veuillez consulter un professionnel de la santé.

    Ne pas utiliser si vous êtes enceinte, si vous allaitez ou si vous prévoyez une grossesse. Consulter un professionnel de santé avant toute utilisation si vous prenez des médicaments, en particulier des médicaments contre la tension artérielle, des hypolipidémiants (statines) inhibiteurs de l’hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase (HMG-CoA réductase), de la cyclosporine, des médicaments contre le diabète et/ou des anticoagulants. Consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation si vous souffrez d’une maladie rénale ou hépatique, ou que vous avez bénéficié d’une greffe d’organe.

    Cesser l’utilisation et consulter un professionnel de la santé en cas de douleurs, de raideurs et/ou de faiblesse musculaires, si les symptômes persistent ou s’aggravent ou à l’apparition de nouveaux symptômes.

    Consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation si vous avez récemment subi ou allez bientôt subir une intervention chirurgicale. Tenir hors de la portée des enfants.

    1. Elshourbagy NA, Meyers HV, Abdel-Meguid SS. Cholesterol: the good, the bad, and the ugly - therapeutic targets for the treatment of dyslipidemia. Med PrincPract. 2014;23(2):99–111.
    2. Cabral CE, Klein MRST. Phytosterols in the treatment of hypercholesterolemia and prevention of cardiovascular diseases. Arq Bras Cardiol. 2017;109(5):475–482.
    3. Klimek M, Wang S, Ogunkanmi A. Safety and efficacy of red yeast rice (Monascuspurpureus) as an alternative therapy for hyperlipidemia. P T. 2009;34(6):313–327.
    4. Lu Z, Kou W, Du B, et al. Effect of Xuezhikang, an extract from red yeast Chinese rice, on coronary events in a Chinese population with previous myocardial infarction. Am J Cardiol. 2008;101(12):1689–1693.
    5. Mohseni M, Vafa MR, Hajimiresmail SJ, et al. Effects of coenzyme q10 supplementation on serum lipoproteins, plasma fibrinogen, and blood pressure in patients with hyperlipidemia and myocardial infarction. Iran Red Crescent Med J. 2014;16(10):e16433.
    6. Jorat MV, Tabrizi R, Mirhosseini N, et al. The effects of coenzyme Q10 supplementation on lipid profiles among patients with coronary artery disease: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Lipids Health Dis. 2018;17(1):230.
    7. Nordmann AJ, Suter-Zimmermann K, Bucher HC, Shai I, Tuttle KR, Estruch R et al. Meta-analysis comparing Mediterranean to low-fat diets for modification of cardiovascular risk factors. Am J Med 2011; 124(9): 841-851.
    8. Mustad VA, Etherton TD, Cooper AD, et al. Reducing saturated fat intake is associated with increased levels of LDL receptors on mononuclear cells in healthy men and women. J Lipid Res. 1997;38(3):459–468.
    9. Welsh JA, Sharma A, Abramson JL, Vaccarino V, Gillespie C, Vos MB. Caloric sweetener consumption and dyslipidemia among US adults. JAMA. 2010;303(15):1490–1497.
    10. Mann S, Beedie C, Jimenez A. Differential effects of aerobic exercise, resistance training and combined exercise modalities on cholesterol and the lipid profile: review, synthesis and recommendations. Sports Med. 2014;44(2):211–221.
    11. Jain RB, Ducatman A. Associations between smoking and lipid/lipoprotein concentrations among US adults aged ≥20 years. J Circ Biomark. 2018;7:1849454418779310.
    Contenance 60 gélules souples dummy
    Sale

    Unavailable

    Sold Out

    French
    French