5 items

En savoir plus sur les douleurs articulaires

C’est par la douleur que le corps communique avec le cerveau : il lui signale que quelque chose ne va pas.Cela peut être une blessure, l’exposition à un produit irritant, l’usure ou une maladie chronique.Le corps envoie un signal au cerveau, qui, en substance, lui dit : « Viens voir ce qui se passe ici! Je n’aime pas ça! Fais en sorte que ça s’arrête! »Si la cause de la douleur est un simple caillou dans la chaussure, on le retire et on reprend notre route.Cependant, les douleurs sont généralement causées par des facteurs internes. Il n’est donc pas si facile de régler le problème.

L’inflammation va toujours de pair avec la douleur.Il s’agit de la réaction normale du corps à la douleur : l’afflux sanguin vers la zone augmente, pour apporter plus de nutriments et de médiateurs, qui réparent les dégâts causés par la douleur.Un cycle normal de réaction à la douleur commence par une sensation de douleur, suivie de la suppression de la cause de cette douleur, de l’envoi de médiateurs anti-inflammatoires à l’endroit douloureux pour réparer les dégâts, puis de l’élimination des éventuels débris pour que la zone retrouve son état normal.

Toutefois, en cas d’exposition prolongée ou répétée à des sources de douleur, par exemple une dégradation des articulations liée à de l’arthrose ou un déséquilibre hormonal entraînant des règles douloureuses, le cycle de réaction à la douleur se modifie. Le corps développe des inflammations durables et chroniques pouvant accentuer la sensation de douleur.Le cycle peut se transformer en cercle vicieux où la douleur chronique nourrit l’inflammation et vice-versa. Les deux éléments doivent donc être réglés pour rétablir un cycle normal.

La douleur, notamment chronique, influence profondément la qualité de vie.Elle peut réduire la mobilité des personnes, les rendre plus dépendantes et limiter leurs activités quotidiennes.La douleur chronique peut également être source de dépression, d’anxiété, d’insomnie, de fatigue et de perte de mémoire.

Les conseils de la Dre Hilary : changer ses habitudes pour atténuer la douleur

La douleur nous signale que le corps est blessé.En réaction à la douleur, le corps envoie des médiateurs de l’inflammation à l’endroit concerné. Ces médiateurs sont indispensables au processus de guérison, mais ils peuvent aussi aggraver ou prolonger la douleur.La douleur peut avoir des conséquences négatives considérables sur notre vie quotidienne : elle peut limiter notre mobilité et causer dépression, insomnie et épuisement.

Il est toujours important de déterminer et de soigner la cause de la douleur. Mais, dans certaines circonstances, cela peut s’avérer difficile, car la douleur est causée par une maladie chronique.Dans ce cas, nous pouvons tout de même réduire la réaction inflammatoire du corps en adoptant un régime anti-inflammatoire, en réduisant nos facteurs de stress et en méditant.

Sale

Unavailable

Sold Out

French
French