Nouvelle
Salus Floravit
Salus Floravit
Salus Floravit

Salus Floravit

Prix régulier $29.99

Le fer joue un rôle essentiel dans le transport de l’oxygène jusqu’aux cellules de notre corps.

Taille
  • 250ml
  • 500ml
  • 700ml
Quantité

Pendant la grossesse et l’allaitement, le corps a besoin d’un apport significativement plus important pour soutenir la croissance et le développement de l’enfant1, 2.

Le fer récupère l’oxygène de nos poumons, le charge dans les globules rouges et le transporte vers toutes les cellules de notre corps, y compris l’utérus. Nos cellules utilisent cet oxygène pour fabriquer de l’énergie, notamment l’énergie nécessaire pour le développement d’un bébé in utero2.

D’après Santé Canada, la carence en fer constitue la déficience nutritionnelle la plus courante chez les femmes enceintes. Près de 18 % d’entre elles sont carencées en fer3. Par ailleurs, des recherches ont montré qu’avoir une carence en fer pendant la grossesse augmente les risques de mortalité maternelle et infantile, d’accouchement prématuré, de faible poids à la naissance et d’altération du développement cognitif et comportemental de l’enfant46. Pendant la grossesse, Santé Canada recommande une supplémentation allant de 16 à 20 mg de fer par jour pour réduire ces risques2.

Une perte de sang significative a lieu lors de l’accouchement et pendant les semaines suivant la naissance, entraînant l’épuisement des réserves en fer chez les mères. Pendant l’allaitement, un nourrisson a besoin de grandes quantités de fer pour continuer à bien grandir et se développer. Il est intéressant de noter que les enfants allaités ont tendance à recevoir la même quantité de fer, quel que soit le taux de fer de leur mère7. Cela signifie que la mère puise dans ses propres réserves de fer pour fournir l’apport suffisant à son bébé au travers de l’allaitement.

Le manque de sommeil est normal chez les jeunes parents. Toutefois, la carence en fer est une cause distincte de la fatigue post-partum et peut être évitée. La fatigue des mères allaitantes est étroitement liée à la dépression post-partum et à l’arrêt précoce de l’allaitement maternel8.

Pour connaître votre taux de fer, vous pouvez effectuer une prise de sang afin de mesurer votre ferritine, qui représente les réserves de fer de votre organisme. Les concentrations en ferritine ne sont pas fiables pendant les six semaines suivant l’accouchement. Le test doit donc être effectué pendant la grossesse et renouvelé six à huit semaines après la naissance.

Le problème réside dans le fait que le taux de ferritine considéré comme « normal » au Canada est compris entre 5 et 272 μg/L chez les adultes. Comme cet éventail est large, nous pouvons supposer qu’une personne avec un taux de ferritine de 7 μg/L se trouve dans un état bien différent de celle ayant un taux de 200 μg/L. La Dre Hilary conseille d’essayer de maintenir un taux de ferritine compris entre 70 et 100 μg/L pour favoriser la bonne croissance et le bon développement du bébé pendant la grossesse, ainsi que pour satisfaire les besoins accrus en fer de la mère au cours de l’allaitement.

Certains groupes sont particulièrement à risque de développer une carence en fer :

• Les femmes enceintes et allaitantes2

• Les personnes végétaliennes et végétariennes1

• Les femmes qui ont des pertes menstruelles abondantes1

• Les personnes dont l’alimentation n’est pas suffisamment riche en nutriments1, 4

• Les enfants souffrant de troubles du comportement ou d’un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH)9

• Les personnes souffrant de fatigue, de dépression ou de confusion mentale10

• Les personnes prenant des médicaments antiacides pour traiter les brûlures d’estomac1

• Les personnes souffrant de troubles digestifs, comme la maladie cœliaque, la colite, la maladie de Crohn et la pullulation bactérienne dans l’intestin grêle1

Il n’est pas forcément évident d’obtenir un apport suffisant en fer au travers de notre seule alimentation, en particulier si l’on tient compte des besoins accrus en fer pendant la grossesse et l’allaitement2. Les nausées, la constipation et l’aversion pour certains aliments peuvent constituer des obstacles supplémentaires à l’adoption d’un régime alimentaire riche en fer. Santé Canada recommande une supplémentation quotidienne allant de 16 à 20 mg de fer par jour pendant la grossesse2.

Floravit est un supplément en fer liquide qui est sans danger pendant la grossesse et l’allaitement et qui favorise la formation d’une quantité suffisante de globules rouges. Le fer se trouve sous la forme de gluconate ferreux, qui permet une absorption et une assimilation rapides et ne risque pas de causer de troubles digestifs ou de constipation11.

Floravit apporte des vitamines B1, B2, B6 et B12. Celles-ci agissent en synergie avec le fer pour favoriser la formation d’une quantité suffisante de globules rouges afin de traiter et de prévenir l’anémie pendant la grossesse et la période post-partum. De plus, les vitamines B jouent un rôle essentiel pour transformer l’oxygène en énergie une fois que celui-ci a été acheminé jusqu’à nos cellules12.

Floravit contient un mélange de légumes, de fruits et de plantes riches en nutriments, qui ont été soigneusement sélectionnés pour améliorer la digestion et l’absorption du fer. Ce produit est sans alcool, sans colorants ni arômes artificiels, sans levure, sans produits laitiers et sans gluten, et convient aux végétaliens.

Floravit convient également aux enfants, aux adolescents et aux autres personnes qui ne sont pas enceintes et qui ont besoin d’une supplémentation pour améliorer leur taux de fer.

Les conseils de la Dre Hilary pour avoir une santé de fer

• Veiller à consommer des aliments riches en fer, notamment de la viande, du poisson, des légumes-feuilles verts, du riz complet, des légumineuses, des fruits à coque et des graines, ainsi que des céréales enrichies en fer.

• Éviter de consommer des aliments qui inhibent l’absorption du fer dans les deux heures suivant la prise d’un supplément en fer ou l’ingestion d’aliments riches en fer1. Parmi ces aliments, on trouve le thé noir, le café, le cacao, les aliments riches en calcium tels que les produits laitiers, les amandes et les brocolis.

• Privilégier les aliments qui facilitent l’absorption du fer1, comme ceux qui sont riches en vitamine C et en bêta-carotène. Ces vitamines sont présentes dans les fruits et légumes de couleur jaune, orange et rouge, tels que le pamplemousse, les oranges, les poivrons, les betteraves, les carottes, les courges et les tomates.

• Consulter votre médecin si vous prenez des médicaments contre l’acidité gastrique (inhibiteurs de la pompe à protons, antiacides), car ils perturbent l’absorption du fer.

Soigner sa paroi intestinale pour améliorer l’absorption du fer au niveau de l’intestin grêle.

• Un examen sanguin doit être réalisé chaque trimestre, ainsi que six à huit semaines suivant la naissance pour vérifier votre taux de ferritine. Essayez de maintenir un taux de ferritine compris entre 70 et 100 μg/L.

Veuillez installer l'application «examen du produit».

Chaque portion de 10 ml contient

Fer élémentaire II (gluconate ferreux) 10 mg

Vitamine B1 (chlorhydrate de thiamine) 2,5 mg

Vitamine B2 (riboflavine 5’-phosphate de sodium) 4 mg

Vitamine B6 (chlorhydrate de pyridoxine) 2 mg

Vitamine B12 (cyanocobalamine) 7,5 µg

Ingrédients non médicinaux : extraits aqueux de cynorhodon, de camomille, de fenouil et d’épinards; jus de fruits concentrés de raisin noir, poire, cassis, cerise, mûre et carotte; extrait de cynorhodon, eau purifiée et acide ascorbique (antioxydant).

Végétalien | Sans gluten | Sans levure | Sans produits laitiers | Cacher

Les besoins quotidiens en fer augmentent pendant la grossesse et l’allaitement pour favoriser la bonne croissance et le bon développement de l’enfant in utero2, ainsi que pour soutenir le niveau d’énergie et l’humeur de la mère pendant l’allaitement8.

Il est important de faire vérifier son taux de fer pendant la grossesse, ainsi que six à huit semaines après l’accouchement, afin de pouvoir adapter son alimentation et sa supplémentation de manière à atteindre et à maintenir des niveaux de fer adéquats. Étant donné que la carence en fer est courante chez les femmes enceintes3 et que cela peut augmenter le risque de complications pour la mère et le bébé4, Santé Canada recommande une supplémentation quotidienne allant de 16 à 20 mg de fer par jour pendant la grossesse2.

Floravit fournit la dose quotidienne de fer recommandée grâce à un mélange synergique de vitamines B et d’extraits alimentaires riches en nutriments afin d’améliorer l’absorption, la digestion et les effets du fer sur l’organisme. Floravit est sans danger pendant la grossesse et l’allaitement et facilement assimilable. Ce produit est sans alcool, sans colorants ni arômes artificiels, sans levure, sans produits laitiers et sans gluten, et convient aux végétaliens.

Floravit a été conçu pour répondre aux besoins spécifiques des mères et des bébés pendant la grossesse et tout au long de l’allaitement.

Fer élémentaire II (gluconate ferreux)

• Est facilement absorbé par l’organisme et rapidement assimilé par le système digestif, et n’est pas constipant11;

• Fournit la dose de fer quotidienne recommandée pendant la grossesse pour favoriser la bonne croissance et le bon développement du bébé et pour réduire le risque de complications à la naissance2;

• Reconstitue et maintient les réserves de fer pendant l’allaitement pour prévenir la fatigue, l’arrêt précoce de l’allaitement et la dépression post-partum8.

Vitamine B1 (chlorhydrate de thiamine)

• Essentielle dans la transformation des aliments et de l’oxygène en énergie12

Vitamine B2 (riboflavine 5’-phosphate de sodium)

• Nécessaire pour l’activation de la vitamine B6 et de l’acide folique12

• Joue un rôle essentiel pour transformer les aliments et l’oxygène en énergie

Vitamine B6 (chlorhydrate de pyridoxine)

• Nécessaire pour la production de l’hémoglobine au sein des globules rouges12

• Joue un rôle essentiel pour transformer les aliments et l’oxygène en énergie

Vitamine B12 (cyanocobalamine)

• Nécessaire pour la production de globules rouges : une carence en vitamine B12 peut provoquer une anémie12.

• Joue un rôle essentiel pour transformer les aliments et l’oxygène en énergie

• Le recours à des sources végétales complètes de bêta-carotène et de vitamine C améliore l’absorption du fer1.

• Le fenouil et la camomille ont des vertus apaisantes sur l’estomac et facilitent la digestion.

• Source de bons antioxydants.

Adultes et adolescents de plus de 14 ans : 10 ml deux fois par jour, avant les repas

Enfants de 10 à 14 ans : 10 ml une fois par jour, avant un repas

Enfants de 5 à 9 ans : 5 ml une fois par jour, avant un repas

Enfants de 2 à 4 ans : 4 ml une fois par jour, avant un repas

Ne pas utiliser si vous êtes allergique à l’anéthole ou aux plantes de la famille des Apiacées/carottes, ou si vous êtes sensible aux matricaires (ou composées). La prise quotidienne d’un supplément de vitamines et de minéraux en même temps que ce produit peut entraîner de la constipation, de la diarrhée ou des vomissements dus à l’apport élevé en fer.

Tenir hors de la portée des enfants.

  1. National Institutes of Health: Office of Dietary Supplements. Dietary supplement fact sheet: iron. 24 August 2007. Accessed 25 January 2021.
  2. Health Canada. Prenatal nutrition guidelines for health professionals – Iron contributes to a healthy pregnancy. 2009. Accessed 26 January 2021.
  3. Mei Z, Cogswell ME, Looker AC et al. Assessment of iron status in US pregnant women from the National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES), 1999-2006. Am J Clin Nutr. 2011 Jun;93(6):1312-20.
  4. World Health Organization. Iron Deficiency Anaemia: Assessment, Prevention, and Control. World Health Organization, 2001.
  5. Scholl TO. Maternal iron status Nutr Rev. 2011;69 Suppl 1.

  6. Cogswell ME, Parvanta I, Ickes L et al. Iron supplementation during pregnancy, anemia, and birth weight: a randomized controlled trial. Am J Clin Nutr.2003;78:773-81.
  7. Rusia U. Mother’s iron status, breastmilk iron and lactoferrin-are they related? Eur J Clin Nutr. 2006 Jul;60(7):903–8.
  8. Rioux FM, Savoie N, Allard J. Is there a link between postpartum anemia and discontinuation of breastfeeding? Can J Diet Pract Res. 2006 Jan;67(2):72–6.
  9. Konofal E, Lecendreux M, Arnulf I, Mouren M. Iron Deficiency in children with attention-deficit/hyperactivity disorder. Arch Pediatr Adolesc Med.2004;158(12):1113–1115.
  10. Houston BL, Hurrie D, Graham J, et al. Efficacy of iron supplementation on fatigue and physical capacity in non-anaemic iron-deficient adults: a systematic review of randomised controlled trials. BMJ Open. 2018;8(4):e019240.
  11. Briase H, Hallberg L. Absorbability of different iron compounds. Acta Med Scand Suppl. 1962;376:23-37.
  12. Kennedy DO. B Vitamins and the Brain: Mechanisms, Dose and Efficacy--A Review. Nutrients. 2016;8(2):68.
Taille 250ml 500ml 700ml
Sale

Unavailable

Sold Out