Nouvelle
Salus Echinacea Fresh Plant Juice 200ml

Salus Echinacea Fresh Plant Juice 200ml

Prix régulier $19.99

Notre système immunitaire combat sans relâche les virus, les bactéries et les autres intrus qui pourraient compromettre notre état de santé.

Quantité

Notre première ligne de défense est une barrière physique qui empêche les agents pathogènes de s’introduire dans l’organisme1. Cette barrière est notamment composée de la peau, de la cornée de l’œil et des parois des poumons et du tube digestif.

Si un agent pathogène parvient à franchir la barrière physique du corps, les cellules immunitaires situées dans nos sinus, nos yeux, notre tube digestif et nos poumons prennent le relai, prêtes à le neutraliser1. La plupart du temps, notre système immunitaire est si efficace que notre victoire sur un intrus passe totalement inaperçue.

Il arrive que ces premières lignes de défense échouent et qu’un agent pathogène commence à se reproduire pour infecter nos cellules. C’est à ce moment-là que l’organisme sonne l’alarme et mobilise des renforts pour combattre l’infection. Lors de la lutte qui s’ensuit entre l’agent pathogène et le système immunitaire, nous nous sentons mal et présentons des symptômes tels qu’un écoulement nasal, de la fièvre, de la fatigue ou de la toux1.

Les symptômes du rhume et de la grippe nous indiquent que le système immunitaire combat activement un agent pathogène et qu’il aurait bien besoin d’un peu d’aide. Lorsque vous vous sentez malade, il peut être utile de donner un petit coup de pouce à votre système immunitaire pour soulager vos symptômes et revenir au meilleur de votre forme plus rapidement.

Le Suc d’échinacée contribue à soulager les symptômes du rhume et des infections des voies respiratoires supérieures en stimulant le système immunitaire2, en favorisant l’inactivation des agents pathogènes3, 4 et en réduisant l’inflammation2, 3.

L’échinacée stimule le système immunitaire en aidant l’organisme à produire les globules blancs dont nous avons besoin pour lutter contre les infections. Elle active les neutrophiles, qui combattent les bactéries, mais aussi les cellules tueuses naturelles, qui protègent contre les virus2. L’échinacée stimule également les macrophages2, des globules blancs qui ingèrent les agents pathogènes pour les détruire.

Il a été prouvé que l’échinacée possédait une action antibactérienne3 et antivirale4. Cela signifie qu’elle est capable de neutraliser directement certains types de bactéries et de virus. Des études ont également démontré que l’échinacée pouvait inactiver les grippes de types A et B4, le rhinovirus (rhume)5 et les streptocoques du groupe A3, soit les agents pathogènes les plus courants à l’origine du rhume et de la grippe.

L’échinacée possède également des constituants anti-inflammatoires2, 3. Elle peut donc contribuer à nettoyer l’inflammation créée par le système immunitaire au moment de combattre une infection.

Le Suc d’échinacée biologique est fabriqué à partir de la plante fraîche et de sa racine, qui sont pressées et embouteillées dans les deux à trois heures suivant la récolte. Comme la plante entière est utilisée, son suc contient un éventail complet de principes végétaux actifs. Ce produit ne contient aucun agent de conservation ni aucun sucre, colorant ou arôme ajouté.

Veuillez installer l'application «examen du produit».

Chaque portion de 10 ml contient

Suc d’échinacée (Echinacea purpurea) 10 ml

Ingrédients : suc d’échinacée élaboré à partir de feuilles et de racines d’échinacée fraîche (Echinacea purpurea).

Végétalien | Sans gluten | Ne contient pas d’allergènes prioritaires

Suc d’échinacée (Echinacea purpurea)

• Stimule le système immunitaire en activant les globules blancs qui luttent contre les infections2

• Possède une action antibactérienne et antivirale qui neutralise en douceur les agents pathogènes les plus fréquents3, 4, 5

• A un effet anti-inflammatoire qui aide à nettoyer l’inflammation causée par une infection

Le Suc d’échinacée contribue à soulager les symptômes du rhume et des infections des voies respiratoires supérieures en stimulant le système immunitaire2, en favorisant l’inactivation des agents pathogènes3, 4 et en réduisant l’inflammation2, 3.

L’échinacée stimule le système immunitaire en aidant l’organisme à produire les globules blancs dont nous avons besoin pour lutter contre les infections. Elle active les neutrophiles, qui combattent les bactéries, mais aussi les cellules tueuses naturelles, qui protègent contre les virus2. L’échinacée stimule également les macrophages2, des globules blancs qui ingèrent les agents pathogènes pour les détruire.

Il a été prouvé que l’échinacée possédait une action antibactérienne3 et antivirale4. Cela signifie qu’elle est capable de neutraliser directement certains types de bactéries et de virus. Des études ont également démontré que l’échinacée pouvait inactiver les grippes de types A et B4, le rhinovirus (rhume)5 et les streptocoques du groupe A3, soit les agents pathogènes les plus courants à l’origine du rhume et de la grippe.

Les conseils de la Dre Hilary pour renforcer son système immunitaire

1. Consommer des aliments riches en nutriments. Les aliments riches en vitamine A (carottes, patates douces), en vitamine C (brocolis, poivrons), en vitamine E (amandes, avocats) et en zinc (viande, haricots) sont particulièrement bons pour renforcer le système immunitaire.

2. Veiller à avoir un apport suffisant en protéines. Notre besoin quotidien est de 0,8 g de protéines par kilogramme de poids corporel. Les cellules du système immunitaire qui luttent contre les agents pathogènes sont constituées de protéines. Si nous n’en consommons pas suffisamment, notre corps n’est donc pas en capacité de se défendre contre les infections.

3. Faire des analyses sanguines pour vérifier sa vitamine D au moins une fois par an. La vitamine D joue un rôle essentiel dans le système immunitaire, mais elle peut avoir des effets toxiques si elle est présente en trop grande quantité. Nos besoins en vitamine D sont couverts par l’exposition au soleil. Il est donc primordial d’effectuer des tests en laboratoire pour déterminer la supplémentation adéquate à apporter lorsqu’on vit dans un climat froid.

4. Faire de son sommeil une priorité. Un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité nous rend plus vulnérables aux maladies comme le rhume et la grippe et rallonge le temps de guérison6. Pour améliorer votre sommeil, fixez-vous une heure de coucher, dormez dans le noir et éteignez tous vos appareils électroniques 30 minutes avant d’aller vous coucher.

5. Soigner ses intestins! Près de 70 % du système immunitaire est hébergé dans nos intestins7, et un microbiome intestinal sain est la base d’un système immunitaire en bonne santé. Ballonnements, diarrhée, constipation et indigestion sont autant de symptômes qui peuvent laisser penser que vos intestins mériteraient une aide supplémentaire pour soutenir la fonction immunitaire.

Enfants de 5 à 9 ans : prendre 1/8e de bouchon doseur (2,5 ml) chaque jour, ou conformément aux recommandations de votre médecin.

Enfants de 10 à 14 ans : prendre ¼ de bouchon doseur (5 ml) chaque jour, ou conformément aux recommandations de votre médecin.

Adultes et enfants de 15 ans et plus : prendre la moitié du bouchon doseur (10 ml) chaque jour, ou conformément aux recommandations de votre médecin. Convient aux végétariens et aux végétaliens.

Prendre ce supplément dès les premiers signes d’une infection. Pour une utilisation prolongée au-delà de 8 semaines, veuillez consulter un professionnel de la santé.

Consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation pendant la grossesse ou l’allaitement. Prendre des suppléments de zinc peut entraîner des carences en cuivre. Veuillez consulter un professionnel de la santé si vous ne savez pas si vos apports en cuivre sont suffisants.

Contre-indiqué en cas d’allergies à l’anéthole ou aux plantes de la famille des Matricaires/Astéracées/Composacées/Marguerites.

Tenir hors de la portée des enfants.

  1. Chaplin DD. Overview of the immune response. J Allergy Clin Immunol. 2010;125(2 Suppl 2):S3-S23.
  2. Manayi A, Vazirian M, Saeidnia S. Echinacea purpurea: Pharmacology, phytochemistry and analysis methods. Pharmacogn Rev. 2015;9(17):63-72.
  3. Sharma SM, Anderson M, Schoop SR, Hudson JB. Bactericidal and anti-inflammatory properties of a standardized Echinacea extract (Echinaforce): dual actions against respiratory bacteria. Phytomedicine. 2010 Jul;17(8-9):563-8.
  4. Hudson J, Vimalanathan S. Echinacea—A source of potent antivirals for respiratory virus infections. Pharmaceuticals (Basel). 2011;4(7):1019-1031.
  5. Rondanelli M et al. Self-care for common colds: The pivotal role of vitamin D, vitamin C, zinc, and Echinaceain three main immune interactive clusters (physical barriers, innate and adaptive immunity) involved during an episode of common colds. Evid Based Compliment Alternat Med. 2018;2018;5813095.
  6. Besedovsky L, Lange T, Born J. Sleep and immune function. Pflugers Arch. 2012;463(1):121-137.
  7. Vighi G, Marcucci F, Sensi L, Di Cara G, Frati F. Allergy and the gastrointestinal system. Clin Exp Immunol. 2008;153 Suppl 1(Suppl 1):3-6.
Sale

Unavailable

Sold Out